En ce moment

“ Rhizome - une œuvre musicale pour la Citadelle d’Amiens ”

Traversée discrètement de rares et singuliers paysages sonores, l'architecture de la citadelle devient vivante, chuchotante, chantante, souriante et suggestive...

Dans le cadre de la réalisation du pôle universitaire à la Citadelle d’Amiens confiée à l’architecte Renzo Piano, une procédure 1% artistique a été lancée.

Un comité artistique a présélectionné quatre artistes et leurs équipes admises à concourir. À l’issue de l’examen des différents projets et de l’audition des quatre équipes, le comité artistique a proposé de retenir le projet du compositeur Nicolas Frize.

Ce projet intitulé RHIZOME, fait parler et chanter la citadelle en créant des paysages musicaux minimalistes qui se glissent dans l’architecture et incitent à l’écoute du site et de la ville. L’œuvre est intermittente et se perçoit au gré du hasard de la promenade, avec ou sans l’aide d’une interface web individuelle qui permet de visualiser sur une carte les points d’écoute et leurs caractéristiques temporelles, musicales, spatiales...

Elle sourre dans plusieurs espaces de la Citadelle, spatialisée de telle sorte qu’elle révèle ou joue avec les espaces et les volumes, avec finesse et discrétion. Des systèmes de diffusion sonore de très haute technologie, parfaitement intégrés sur le site, restituent les sons de façon subtile, furtive et joueuse, permettant à l’œuvre musicale d’être toujours mobile et discontinue.

Les séquences musicales, intimistes et évolutives, se modifient légèrement au fil des jours : un principe de composition assistée puise sans fin à l’intérieur d’un répertoire de sources sonores et musicale préenregistrées, très nombreuses et variées, mariant des voix, des instruments, des sons de la ville…

Toute cette matière préenregistrée, paysages sonores comme partitions musicales… est créée dans et avec la ville, durant les deux ans de travail du compositeur, c’est à dire avec la complicité, la participation, l’inspiration de toutes structures et personnes sollicitées pour y prendre part.

Pour réaliser cette œuvre, Nicolas Frize multiplie les échanges et les coopérations sur Amiens jusqu’à l’été 2015.

De nombreuses personnes ont été invités à y participer (on en compte aujourd’hui plus de mille !), et pourront se reconnaître dans l’œuvre finale : leur contribution est l’essence de cet original dispositif. Elles sont les sources naturelles et légitimes de cette création musicale d’ampleur.

© Citadelle d'Amiens / RPBW - Autre Image

Dessin Elza Montlahuc / Nicolas Frize












Nicolas Frize / les Musiques de la Boulangère © 2011