Le travail incarcéré

2012-05-08

éditions Syllepse La prison n’est pas une île coupée du monde. Tout au contraire, elle constitue un véritable observatoire de questions communes à toute société, comme à tout individu.((readmore))
Loin de l’exotisme carcéral qui consiste à aborder le monde pénitentiaire en le déconnectant de son contexte, notre projet ici est bien celui d’une inversion des regards : que peuvent nous apprendre cette institution, et ceux qui y vivent, sur les évolutions sociétales et les enjeux de l’existence, de l’« être au monde » ?
Au-delà des tableaux saisissants régulièrement rapportés d’excursions au-dedans des enceintes pénitentiaires, il s’agit bien de reconnaître que la prison n’est qu’une excroissance de la société, sa reproduction exacerbée. Il n’y a pas de différence de nature entre ceux du dehors et ceux du dedans, entre des processus qui, derrière les murs, ne sont qu’accentués, amplifiés. C’est dans cette perspective que nous nous sommes engagés sur la piste du travail incarcéré. Qu’en est-il du travail en prison ?
L’attention portée à cette question est rare. Pourtant, elle ne peut être considérée comme anecdotique si on en juge par la place occupée par le travail dans notre vie et dans la construction du lien social. Si la prison semble quitter la place qu’elle occupe le plus souvent, celle des oubliettes d’antan, faisant l’objet de vives critiques et de propositions de réformes, elle reste toujours exposée au risque d’un retour aux coulisses.
Le travail, par contre, est au centre de préoccupations communes et de débats de plus en plus nombreux. Qu’il s’agisse de controverses autour de calcul des chiffres du chômage, de la réduction du temps de travail, ses modalités et ses effets, des transformations du travail dans un contexte de mondialisation, des liens entre formation et gestion prévisionnelle des emplois, de l’impact du travail sur la santé somatique et psychique… , le travail occupe le devant de la scène.
Parfois, d’ailleurs, pour contester la prédominance de la valeur travail dans nos sociétés, celle-ci laissant à la marge du social ceux qui en sont dépourvus et maintenant sous son emprise ceux qui craignent de le perdre. Le caractère aliénant du travail est aussi dénoncé, ce qui n’est pas sans rappeler le mouvement des années 70 sur le thème du « perdre sa vie à la gagner », ou ce précurseur de la contestation du travail, Paul Lafargue, gendre de Marx, qui dans son ouvrage au titre évocateur, Le droit à la paresse, évoque « cette étrange folie qui possède les classes ouvrières… le travail, le travail sacro-sanctifié ».    

Partager sur les réseaux sociaux:




+ d'Articles :

Multitudes n°78 - Icônes. Nicolas Frize

2020
Dans ce n°78 de la revue Multitudes, Nicolas Frize est l' "Icônes". Il revient sur son processus de création, sa conception d'une résidence...

Les sources d'Elle S'écOuLe

2019
Le compositeur Nicolas Frize rencontre des adolescents en 2014 qui sont dans une forme de capitulation sociale, comme exilés dans leur vie,...

La - Concert de Porcelaine

2018
La Manufacture de Sèvres a accueilli en résidence Nicolas Frize entre 2006 et 2009, pour conduire une recherche instrumentale originale autour de...

Patiemment

2016
Une résidence et une création musicales du compositeur Nicolas Frize à l’hôpital Delafontaine de Saint-Denis.Plusieurs années avant que les...

Silencieusement

2015
En 2014 et 2015, le compositeur Nicolas Frize s’est implanté aux Archives nationales (site de Pierrefitte) et y a entrepris une aventure...

Intimité

2014
De 2012 à 2014, le compositeur Nicolas Frize s’implante dans l’usine PSA Peugeot Citroën de Saint-Ouen et y entreprend une aventure...

Dictionnaire de la violence

2014
1 538 pages / septembre 2011isbn : 978-2-13-057734-8Texte : Michela MarzanoContributions : Nombreux contributeurs dont Nicolas FrizeÉdité par les...

Dehors au dedans

2012
Livret à l’écoute d’hommes et de femmes au travail.Ce livret rassemble des extraits d’entretiens réalisés par Nicolas Frize en 2007 et 2008...

Le sens de la peine

2004
Des verdicts abstraits, non expliqués et non explicables, ressentis comme subjectifs et irrationnels (éloignement impuissant d'une dangerosité...

Notes blanches

Ce film est un témoignage personnel sur un projet musical inédit mené par le compositeur Nicolas Frize au sein de la Manufacture de...

Travails

2012
Ce journal est un lieu sensible où des personnes de tous horizons viennent témoigner de l'exercice de la subjectivité au travail, de cette...

Le travail incarcéré

2012
éditions Syllepse La prison n’est pas une île coupée du monde. Tout au contraire, elle constitue un véritable observatoire de questions...

Êtres

2012
Réalisation d'un livre DVD sur la création donnée en 2006 à Saint-Denis. Ce document rasssemblera de façon fictionnelle divers textes, des...